Sumar

  1. Timpul fictional

B. Literatura, Tomul XVIII, Nr. 2, 2011

DIE ZEITMETAPHER IN HOFFMANNS SERAPIONS-BRÜDERN: VERGÄNGLICHKEIT UND VEREWIGUNGSVERSUCH
Ingrid REMY-LACHENY
Universität Paris III

Confronté à la vanité terrestre, l'artiste sérapiontique n'a pas d'autre moyen, pour assurer la survie de ses œuvres, que de défier le temps tout en constatant ses effets pervers. C'est à ce fin qu'il applique à l'écriture la musique, art temporel par excellence selon les premiers romantiques, entendu ici sous une forme tant concrète que symbolique. De plus, la structure générale des Frères de Saint-Sérapion, où alternent récits et entretiens, souligne cet aspect destructeur du temps tout en figeant ce dernier dans une réalité au sein de laquelle chaque récepteur peut trouver sa place. En s'adressant souvent directement à un lecteur universel et atemporel, Hoffmann vise à transmettre et, ainsi, à pérenniser son œuvre.

écriture musicale, lecteur, universalité, réception, art
ZEITKONFLIKTE ZUR TRANSFORMATION DER MUßE IM BILDUNGSROMAN (WIELAND, HOFFMANN, FREYTAG)
Peter C. POHL
Universitäten Greifswald und Bremen

En tant que genre littéraire le roman d'éducation est une réaction spécifiquement allemande à la modernisation culturelle de la fin du XVIIIe et du début du XIXe siècle. Des conflits temporels y sont d'une pertinence philosophique et poétique aussi bien au niveau formel qu'à celui du contenu. Les protagonistes ont besoin du temps libre et indéterminé pour élaborer la réflexion du soi. La plupart du temps ils obtiennent de l'autonomie, de la pratique sociale et du savoir culturel, tout en ignorant les contraintes familiales et sociales. Ainsi les héros comme les lecteurs doivent affronter les avantages et les désavantages du loisir, voire le dilettantisme, la paresse, la mélancolie et la désintégration.

roman d'éducation, modernité sociale, sociologie et philosophie du temps, esthétique moderne
UND JETZT WAR SONNABEND. ZEIT UND GESCHEHEN IN ZWEI ROMANEN FONTANES
Rainer NOSKE
Bonn

En se concentrant sur les deux romans de Theodor Fontane, Effi Briest et Irrungen Wirrungen, cet article en traite des traits linguistiques et de leur fonction. On discutera, en première instance, si Fontane évite les émotions en ce sens qu'il met l'accent sur la vie quotidienne. Deuxièmement, il s'intéresse à la question concernant la possibilité de changer le destin, respectivement quelle est la motivation qui se cache derrière nos actions, l'habitude. Notre article met en valeur les modalités de représentation littéraire qui passent pour centrales dans le cas de Fontane.

traits linguistiques, périodes de temps, caractères, absence voulue du suspense
KAFKA "AUS DER MITTE SEINER BILDWELT" GEDEUTET – ÜBER EINIGE ASPEKTE VON BILD UND ZEIT IN WALTER BENJAMINS KAFKA-LEKTÜRE
Fabian GROSSENBACHER
Universität Basel

Walter Benjamin s'est longuement penché sur l'œuvre de Franz Kafka. Il a traité de manière très critique les interprétations contemporaines des textes de Franz Kafka et a élaboré son propre modèle: l'interprétation des textes de Kafka du centre de son «monde de l'image» («Bildwelt»). Benjamin n'a pas seulement mis une théorie de l'image au centre de sa lecture, il soulève aussi des questions pour les dimensions du temps dans les textes de Kafka et la perspective historico-philosophique qu'ils impliquent. Benjamin prend cette perspective au présent et plaide pour une approche constellative du temps, de l'histoire et de l'interprétation des textes. Kafka devient son allié dans sa critique de la linéarité. Cet article veut montrer que cela stimule même l'écriture propre à Benjamin sur Kafka.

Walter Benjamin, Franz Kafka, théorie de l'image, gestes, enfance.
ZEITLICHE DISKONTINUITÄT ALS MOTIV UND ALS STRUKTURELEMENT IN ZWISCHEN NEUN UND NEUN VON LEO PERUTZ
Jean-Pierre CHASSAGNE
Universität Saint Etienne

Le Tour du cadran juxtapose deux niveaux de temporalité, s'articulant sur la superposition d'un temps fictif, d'une amplitude de douze heures, et du temps de l'horloge, se réduisant à quelques secondes. Ce récit raconte les péripéties d'une journée de Demba entre neuf heures du matin et neuf heures du soir. A la dernière page seulement nous comprenons que tout ce qui vient de nous être narré est en réalité une fiction élaborée par l'esprit de Demba à l'instant de sa mort. Cette ruse narrative induit une remise en question de notre conception du temps. L'immobilisme du temps renvoie à l'immobilisme du personnage. Le traitement original de la temporalité dans ce roman nous amènera donc à étudier la distorsion temporelle sous un angle thématique, historique et structurel.

liberté, distorsion temporelle, crise de l'identité, remémoration, aliénation
LANGWEILE, SCHREIB- UND TRÄUM-ZEIT IM BUREAU – UHREN UND ZEIT IN EINIGEN TEXTEN ROBERT WALSERS
Eva NÄGELI
Universität Basel

Le temps, son inconcevabilité mystérieuse, et l'ennui, sont des sujets fréquents dans les textes de Robert Walser. Cette étude examine un ensemble de proses dont le lieu est le bureau et dont le protagoniste est obsédé par l'horloge, symbole de ces sujets. L'analyse montre de quelle façon le temps est narré et individualisé, par un protagoniste qui passe son temps à ne rien faire, sauf qu'il s'ennuie et qu'il suit des yeux les aiguilles de l'horloge. Pendant qu'il essaye de s'échapper au temps, le récit et le temps prennent forme à la fois ; le temps est transformé en espace. Ces observations mettent en évidence à quel point le temps et l'ennui sont essentiels pour le discours du protagoniste de Walser, pour ses histoires, ses rêves et ses digressions, mais aussi pour l'écriture de l'auteur-même.

Robert Walser, digression, ennui, horloge, écriture
METAMORPHOSEN DER ZEIT – WALTER BENJAMINS BEGRÜNDUNG DER MELANCHOLIE
Markus BAUER
Berlin

La r